Terrasson - Société: Terrasson : Robert Fendt nous a quittés - Mardi, 12 Décembre 2017 09:45
Terrasson - Loisirs/Culture: Marie Carrié en concert à La Feuillade vendredi - Mardi, 12 Décembre 2017 00:00
Terrasson - Société: Le nouveau plan des inondations déjà dans le collimateur - Mardi, 12 Décembre 2017 00:00
Terrasson - Loisirs/Culture: La ville de Terrasson illuminée - Samedi, 02 Décembre 2017 15:32
Terrasson - Patrimoine: Les marchés aux truffes et au gras de Terrasson - Vendredi, 01 Décembre 2017 15:24

11
Mar
2017

Dossier Sécurité : la délinquance en légère hausse

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Société

(14 votes, moyenne 1.79 sur 5)

Les gendarmes de Terrasson viennent de présenter aux élus locaux le bilan de leurs activités 2016 sur les deux unités de Terrasson et Montignac. La COB (communauté de brigades) regroupent 24 communes. L'adjudant-chef Portola occupe le poste de chef de brigades après le départ à la retraite du capitaine Soula et en attendant l'arrivée du Lieutenant Modin le 1er août prochain.

Des chiffres. La COB est composée de 22 gendarmes dont 16 sur Terrasson et 6 sur Montignac. 114 interventions en plus sont à noter en 2016 par rapport à l'année précédente. Au total, 795 interventions ont été effectuées contre 681 en 2015 et 605 en 2014. 402 interventions en 2016 concernent le canton et la ville de Terrasson, 176 pour la commune de Montignac et 139 pour La Bachellerie. Parmi l'effectif, on peut noter 10 enquêteurs OPJ (officiers de police judiciaire), 10 techniciens d'identification criminelle de proximité, 2 correspondants de sûreté, 1 référent enquêteur mineurs, et 1 référent enquêteur financier.

La délinquance générale a connu une légère augmentation de 6,16%. Elle concerne les attaques aux biens, les cambriolages, les vols dans les automobiles, les escroqueries et les infractions économiques et financières. Mais une baisse sur les autres vols est constatée à hauteur de près de 25%. Le taux d'élucidation reste stable : 47%... "Sachant l'augmentation que l'on a eu de faits, et même par rapport au niveau national, cela reste un taux important" souligne l'adjudant-chef Portola.

En 2016, la brigade a enregistré 222 personnes mises en cause, contre 197 un an plus tôt, 53 gardes à vue contre 50 en 2015, dont 11 déférés et 6 ou 7 écrouées, un chiffre identique. Du côté de l'accidentologie, l'année 2016 restera une bonne année pour le terrassonnais et le montignacois. "Nous avons été épargnés" souligne le commandant. Les chiffres 2016 : trois accidents, deux tués et trois blessés. Côté répression, 354 infractions constatées et les "comportements dangereux" sont en ligne de mire : "alcool, stupéfiants, vitesse, usage du téléphone au volant et priorités, essentiellement".

Le nombre de cambriolages est aussi en hausse. Pour le gendarme, "cela s'explique par les autoroutes à proximité. Ces axes de fuites permettent à la délinquance itinérante de repartir aussi vite". Des patrouilles sont à noter dans les rues commerçantes lors des fêtes de fin d'année et jusqu'à fin janvier. Le capitaine Matthieu Tetu de la compagnie de Sarlat explique : "des contrôles de flux permettent d'occuper le terrain pour empêcher nos adversaires de passer à l'acte. Des OLA (opérations de lutte anti-délinquance) sont organisées une fois par mois où l'on mobilise, outre les personnels, des renforts de la compagnie à commencer par le PSIG, le peloton de surveillance et d'intervention, et des réservistes". Trois réservistes patrouillent jour et nuit, avec une priorité, celle de montrer leur présence. "On a la chance d'avoir des réservistes sur le terrassonnais et cela nous apporte un plus dans le cadre de notre travail" dit le sous-officier.

Des activités judiciaires

La partie judiciaire reste très importante pour la brigade locale. "Il y a de nombreuses traces sur les scènes d'effraction. La méthodologie est bien en place : les empreintes, l'ADN. Cela permet de retrouver les auteurs et de les confondre avec l'ADN..." Le groupe anti-cambriolage de Sarlat apporte son soutien à la COB. Deux activités judiciaires en 2016 sont à noter : un homicide et un enlèvement-séquestration, avec cinq gardes à vue, deux personnes incarcérées et deux personnes sous contrôle judiciaire. "Nous avons aussi de très gros dossiers de viols et d'agressions sexuelles qui sont maintenant traités sous commission rogatoire, des dossiers d'escroquerie toujours autant, et de victimes d'abus de faiblesse ou d'agressions financières".

Le plan Vigipirate est toujours actif. "Dans les lieux publics, les rassemblements et les festivités, la présence est accentuée en raison du nombre de touristes et nous sommes toujours dans l'effort important de recherche de radicalisation. Nous avons des éléments mais si la population, des élus ou des écoles remarquent des comportements qui changent, il faudrait que l'information nous remonte".

Une participation citoyenne

Les tendances d'avenir : l'intéressement de tous pour limiter la délinquance avec la mise en place des sms adressés aux élus et la participation citoyenne... "Il s'agit de trouver des habitants qui s'associent à la protection, qui prêtent attention à ce qui pourrait se passer, un véhicule que l'on ne connaît pas qui tourne depuis deux jours, etc. Cela permet de réagir plus vite".

Le capitaine de la compagnie de Sarlat souligne un bon bilan malgré l'ouverture de Lascaux 4 : "nous sommes au service des populations. On ne peut pas fonctionner en vase clos. La lutte contre les atteintes aux biens concerne aussi la population. Et les élus, vous en êtes les premiers représentants..." Le capitaine incite par ailleurs les élus à utiliser la vidéo-protection qui facilite l'élucidation des affaires.

Le maire de Terrasson, Pierre Delmon (photo 2), a félicité les militaires pour ce bilan très positif et a demandé des précisions sur les patrouilles lors des événements locaux ainsi que sur les stands de tirs de proximité, en vue du futur équipement de la police municipale.

Enfin, de nouvelles têtes sont à noter. L'adjudant-chef Debernard est arrivé l'an passé à Terrasson de la brigade de Nontron, il seconde l'adjudant-chef Portola. A Sarlat, le capitaine Pierre-Olivier Cros seconde le capitaine Matthieu Tetu.


- Sur la photo : debout à gauche l'adjudant-chef Portola, et debout à droite le capitaine Matthieu Tetu.

- Téléphone de la gendarmerie de Terrasson : 05.53.51.71.60 aux heures de bureau ou numéro 17, également pour la participation citoyenne.


 

A venir une interview du capitaine Tétu...


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne