Terrasson - Société: Une borne de paiement fracturée - Mardi, 15 Août 2017 00:00
Montignac - Loisirs/Culture: 35e Festival du Périgord noir : Karol Beffa dirige un stage - Lundi, 07 Août 2017 21:33
Terrasson - Tourisme: Terrasson : cours d'aqua-gym et natation - Mercredi, 09 Août 2017 00:00
Montignac - Loisirs/Culture: Montignac : une initiation à la préhistoire - Dimanche, 06 Août 2017 00:00
Montignac - Loisirs/Culture: Soirée du court métrage le 25 août à Montignac - Mardi, 15 Août 2017 00:00

13
Mai
2017

Sichuan : photos de voyage de deux Terrassonnais

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Tourisme

(45 votes, moyenne 4.33 sur 5)

(Pour suivre le voyage dans son bon déroulement, il est conseillé de lire cet article de bas en haut.)

Dimanche 30 avril. Ces deux photos clôturent notre voyage en Chine dans la province du Sichuan : Taï-chi-chuan et ville de Chongqing. Un séjour merveilleux plein de surprises !..... A bientôt...

Samedi 29 avril. "Nous avons quitté Dazu très tôt ce matin pour la colline parfumée. Ce nom a été donné à cet endroit à cause des milliers de baguettes d’encens qui y sont brûlées par jour. Il a fallu 70 ans de travail à l’artiste pour réaliser cet ensemble de sculptures magnifiques. Elles sont à l’intérieur de grottes à ciel ouvert. Très touristique, en plus ce week-end c’est la fête nationale, nous avons eu toutes les peines du monde à nous faufiler parmi les centaines de personnes présentes. Après le repas de midi, une visite surprise : une fabrication artisanale de nouilles. Malheureusement, nous n’avons pu voir que le séchage et le découpage de la marchandise. Un moment très intéressant. En fin de journée, ballade dans une très vieille ruelle de Chongqing jaune de monde ! Où les boutiques de touristes ont transformé le charme d’antan ! Notre voyage en Chine du centre ouest se termine demain, lundi nous serons à Paris. Nous quittons cette grande ville de 35 millions d’habitants avec nostalgie. Merci à tous et toutes de nous avoir suivi. N’oubliez pas de voter pour l’article si vous souhaitez que nos voyages continus à être publiés".

Vendredi 28 avril. "Nous avons quitté Zigong à 8h en direction d’Anyue, au bout de deux heures de route, arrêt à Yuanjue pour la visite de la grotte de l’éveil, dont l’ornementation commencée sous les Tang se poursuit sous les cinq dynasties, puis les Song. Nous reprenons la route vers Tongxian village typique, avec un intéressant marché local, notamment sur l’outillage utilisé dans les rizières. Après le repas, nous empruntons une route chaotique et sinueuse pour une visite aventurière : l’aide conducteur muni d’un bambou élève les fils électriques pour permettre le passage du bus. Nous traversons quelques villages aux maisons traditionnelles : murs en dalles de pierres posées verticalement et toits de tuile ; Soudain un panneau indique « fin de route » Où sommes nous ? C’est sûr, loin de la civilisation à peine connue des touristes ! Nous empruntons une allée bordée de bassins de lotus, qui nous conduit vers un sanctuaire datant des 9e – 11e siècle, sculpté dans une falaise longue de 850m et haute de 10m environ. Il est constitué d’un grand bouddha couché de 23m de long, entouré de nombreux bas reliefs et de 15 grottes illustrant les 22 sutras".

Jeudi 27 avril (soir). "Après une évolution millénaire, la cuisine du Sichuan, l’une des quatres cuisines régionales de Chine, présente de nombreuse variétés culinaires. Hier soir, nous avons pu apprécier une de ses spécialités : La fondue Sichuannaise. Cela consiste à faire cuire plusieurs aliments (viandes, légumes) dans un énorme work au centre de la table. Cela ressemble à notre fondue Bourguignonne mais sans huile. Ce n’est que du bouillon.  Repas très convivial, surtout avec des baguettes !... A la sortie du restaurant, nous avons fait une petite ballade nocturne sous les parapluies, notre courage a été récompensé par un magnifique spectacle de rue ! (photo)

Jeudi 27 avril (matin).

"Aujourd’hui, nous sommes à Zigong, ville de 2 millions d’habitants qui fut un centre de production du sel, important pendant près de 2000 ans. Ce qui explique la présence en cette ville d’un musée historique sur l’exploitation des mines de sel de la région. Pour forer le sol, les anciens, très ingénieux avaient trouvé un système sophistiqué de trampoline permettant de faire pression sur le forêt. Cette méthode sert encore aujourd’hui pour l’extraction du pétrole… Un petit tour de bus et nous voilà sur le site de forage qui date de 1835. C’est la première fois au monde que cette profondeur était atteinte 1001,42 m. A nouveau, nous reprenons le bus en direction cette fois ci vers  Xianshi, ancien port fluvial au bord de la rivière Fuxi ; Le temps semble s’être arrêté ici ! Toutes les ruelles sont pavées et bordées de maisons en bois descendant vers les quais. La rivière Fuxi bordée de végétation luxuriante lèche les quais où l’on peut voir encore, quelques barques traditionnelles en parfaites état !

Mercredi 26 avril. "Nous avons quitté Leshan ce matin à 9h en direction de Luochen. Deux bonnes heures après, nous nous arrêtons dans le village de Qiaogou pour faire le tour du marché traditionnel. C’est l’occasion pour tous d’acheter enfin le fameux poivre du Sichuan (hors de prix en France) qui va parfumer tout le bus et ensuite notre chambre d’hôtel avant de l’isoler dans des sacs étanches ! En chemin, nous faisons halte aux bords d’une rizière, où travaillent des villageois. C’est en ce moment la période du repiquage du riz. Nous arrivons à Luochen, village de pêcheurs en forme de bateau, avec ses rues bordées de maisons soutenues par des colonnes en bois dans le style architectural des Mings et des Qings. C’est ici que nous avons pris le repas de midi, presque dans la rue, parmi les scooters et les passants. Nous avons eu une belle démonstration de cuisine de la part du chef. Ce soir, nous sommes à Zigong, la ville des lanternes. Dans la soirée, après le dîner, nous avons flâné des les rues commerçantes avec des éclairages (lanternes) de toutes les couleurs dans les arbres. C’était Noël avant l’heure..."

Lundi 24 avril. "Grasse matinée, nous nous sommes levés qu’à 7 heures ! Puis départ pour Leshan qui est à 1h de route, où se trouve le point de rencontre des trois rivières Min, Daduhe et Qingyijiang. Une promenade en bateau s'est déroulée sur la rivière Min, au pied du grand Bouddha. La grande statue de Maitreya assis se trouve au sud de la ville de Leshan. Elle fut taillée à partir de 713 sous la dynastie Tang. Elle est haute de 71m et sa tête mesure 14,7m sur 10m ! C’est la plus grande statue de Bouddha en pierre du monde. Ensuite, c'était la déouverte du mémorial de Guo Moruo, poète et homme politique originaire de Leshan, et du temple de la colline Wuyou avec sa vue panoramique sur les environs. Après 15h, nous avions quartier libre, nous en avons profité pour boutiquer !"


Dimanche 23 Avril. "Nous sommes à Emeishan. Inscrit sur la liste du patrimoine mondial, le Mont Emei se trouve dans cette ville. C’est l’une des quatres montagnes sacrées du bouddhisme en Chine. Il est depuis toujours un haut lieu de pèlerinage, ce dont témoigne le grand nombre de temples et de monastères construits sur ses flancs. Après la visite du temple Wannian (montée en télécabine altitude 1200m), en redescendant au long du chemin, nous avons découvert de nombreux sanctuaires. A midi, un arrêt s'imposait dans un petit restaurant, l’ambiance y était si chaleureuse que nous avons chanté la Marseillaise avec les Chinois présents et nous avons trinqué  le verre de l’amitié tous ensemble. Un bon moment de partage ! Après le repas, nous avons visité le temple du Tigre couché (FUHU SI). A l’intérieur, se trouve une pagode de cuivre de 7m de haut, elle est recouverte d’inscriptions et d’images bouddhiques".


Samedi 22 avril. "Départ ce matin très tôt, journée de transfert. Destination Emeishan à 360 km plus loin ! Tout au long du parcours, nous avons découvert les grandes plaines maraichères où se cultivent riz, légumes, agrumes, vignes, fruitiers. Lors d'un arrêt dans une plantation de thé, nous avons pu voir les cueilleurs au travail. Dans l’après-midi, nous avons visité le Temple de la Proclamation du Royaume (Baoguo si) construit au 16e siècle. Ce temple abrite un bouddha en porcelaine de 3,50 m de haut réalisé en 1415. Un dîner a refermé la journée à l’hôtel situé au pied du Mont Emei que nous gravirons demain. Ce mont est sacré..."


Vendredi 21 avril. "Nous avons quitté les hautes montagnes pour la moyenne montagne. Nous ne sommes plus qu'à 1500 m. Demain, une journée fabuleuse nous attend..."

"Départ de Jiuzhaigou ce matin vers 8h30 pour 6h30 de route... Nous avons effectué la descente du plateau jusqu’à la plaine, à travers montagnes et collines, et notamment le passage du col du Rhododendron à 3300m encore enneigé, avant de plonger vers le village de Païma où une ethnie locale porte sur son chapeau des plumes blanches en mémoire de l’oiseau protecteur des guerriers Tibétains. Puis, nous avons observé un nouvel arrêt au temple de Baoen, érigé par Wang Xi entre 1440 et 1460. C’est l’un des plus grands temples bouddhistes du Sichuan, mesurant 278m sur 100m. Le complexe monastique est connu pour les tuiles vernies de son toit, similaires à celles trouvées sur la Cité Impériale de Pékin. Enfin, nous sommes arrivés à Mianyang à 19h."


Jeudi 20 avril 2017.

"Nous continuons notre voyage, tout se passe à merveille, avec une journée de visite du parc naturel de Jiuzhaigou. La promenade dans la vallée de Shuzhen nous a permis de découvrir des cascades, des miroirs de beaux paysages qui débouchent sur un village Tibétain où l’eau actionne les moulins à prières. Après un  arrêt à la gigantesque cascade Norilang haute de 30m et large de 100 m (photo), viennent ensuite les lacs du dragon, des roseaux, et celui des étincelles, d’une diversité et d’une beauté stupéfiantes. Le lac du miroir où par grand soleil on peut voir les oiseaux nager et les poissons voler !"


Mercredi 19 avril 2017. "Lever à 6h ! Départ par la route pour Huanglong, passage d’un col à 4.000m d’altitude. Nous empruntons une télécabine qui nous emporte en 3mn (ça pousse très fort) à 3558 m d’altitude. Puis, nous effectuons une marche de 5 à 7 h dans une petite mais somptueuse vallée avec ses bassins calcaires (bleus, jaunes) en terrasses, sur un chemin balisé qui monte, puis redescend, et parcourt les différents sites au milieu de la forêt. Enfin, descente de Huanglong à pied afin de pouvoir admirer le fabuleux paysage. Ce site est particulièrement bien aménagé. Sur le parcours, nous avons trouvé des sanitaires, et des bars à oxygène pour les personnes qui seraient défaillantes ! Retour en bus à Jiuzhaigou en fin de journée, soit 130 km, puis arrêt dans un village Tibétain."


Le 18 avril 2017. "Tout va bien, le Sichuan est une province magnifique, et nous ne sommes qu'au début. Demain, une grande journée nous attend.

Après un voyage interminable, nous sommes bien arrivés à Chengdu. Nous y avons passé deux jours entiers. C’est une grande métropole de 15 millions d’habitants, ville très moderne en évolution constante avec même un métro. La circulation y est tellement importante que les autorités ont décidé de construire des voies suspendues. Très soucieux de la pollution, le parc automobile électrique est très important. Vélos et scooters sont légion. Nous avons fait de très belles visites :  la chaumière DuFu, des temples magnifiques, un élevage de pandas géants (photo), un opéra chinois mémorable... Ce soir, nous avons repris l’avion en direction cette fois-ci de Jiuzhaigou qui se situe à 3550 m d’altitude. De la chambre de l’hôtel, on aperçoit les sommets enneigés à plus de 7000 m. La suite demain... si nous avons internet."


Le 16 avril 2017. Alain et Anne-Marie Fressange, deux Terrassonnais passionnés de voyages et de belles images, sont partis une nouvelle fois sur les chemins, de l'autre côté du monde.

Dimanche 16 avril 2017, ils sont arrivés après 12 heures de vol, à Chengdu, capitale de la province du Sichuan, au centre-ouest de La Chine. Chaque jour sur Ewanews, ils nous racontent leur périple dans la vallée de Jiuzhaigon, où l'on devrait découvrir, photos à l'appui, le Grand Bouddha de Leshan et le Mont Emei, un site touristique qui figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La région est très montagneuse avec des sommets de 6 à 700 mètres, et la végétation y est particulièrement épaisse...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat.
Conseil Départemental Dordogne