Terrasson - Education/Jeunesse: La Feuillade : un rassemblement USEP Corrèze-Dordogne - Mardi, 23 Mai 2017 00:00
Terrasson - Tourisme: Terrasson : le nouveau bateau est arrivé - Mercredi, 24 Mai 2017 11:43
Terrasson - Sport: Judo Terrasson : des médailles chez les plus jeunes - Mercredi, 24 Mai 2017 08:50
Terrasson - Société: Coteaux Périgourdins : Le four à pain de nouveau en service - Mercredi, 24 Mai 2017 06:24
Montignac - Tourisme: Les visiteurs du Thot vont voir trois loups de près - Mercredi, 24 Mai 2017 12:00

13
Mai
2017

Vallée de la Vézère - Périgord noir - Balades incontournables

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Tourisme

(7 votes, moyenne 2.43 sur 5)

Certaines balades sont incontournables, par la route, en Périgord noir et vallée de la Vézère. Quels sont les étapes et les sites à voir ou à revoir ? Bien sûr, la liste est infinie ou presque. Le Périgord est si vaste et si dense que les balades à effectuer, ici et là, sont vraiment très nombreuses. La vallée de la Vézère est merveilleuse, de la préhistoire au nombre incalculable de châteaux dont seulement quelques-uns sont ouverts à la visite, en passant par les grottes et les jardins, les rivières, les forêts et les vieilles pierres... Ici tout se découvre de près ou de loin, sans oublier la gastronomie avec le foie gras, les confits, les magrets, les cèpes et autres champignons, les truffes, les noix, et pas très loin les fraises aussi et les vins de Bergerac ou de Monbazillac (à consommer toutefois avec modération). En sachant que, très souvent, tout près d’un site célèbre peut s’en cacher un autre beaucoup moins connu mais tout aussi intéressant. Ces balades sont à effectuer "par la route", en se laissant aller au gré des lieux où un arrêt est recommandé. Comme on ne peut pas tout voir d'un seul coup, il vaut mieux choisir...

Si vous arrivez en Dordogne par Brive (de Limoges, Paris, Clermont...), la première étape de votre découverte du Périgord noir est Terrasson-Lavilledieu avec son église, le pont historique, la ville ancienne et ses échoppes, et les Jardins de l'Imaginaire qui surplombent le bassin de la Vézère. On peut suivre la rive gauche de la Vézère où se trouve le camping de La Salvinie à Bouillac et rejoindre Condat-sur-Vézère avec ses cascades d'eau et la rivière du Coly (au début du magazine vidéo d'avril 2013). Puis, en passant près de l'église de Condat, on peut rejoindre le château de la Fleunie (hôtel-restaurant) et, juste après, disposer d'une vue panoramique sur la vallée et le château de la Petite Filolie près de la D704. Une visite s'impose au château de Sauveboeuf, merveilleusement rénové par son propriétaire, le publicitaire Claude Douce, qui est aussi un passionné de bifaces et propose un musée de la préhistoire avec des pièces uniques et des collections exceptionnelles au sous-sol du château. Déjà jusqu'ici, si l'on n'a qu'une journée, elle est déjà plutôt bien remplie.

Le Château de Losse est ouvert  depuis le 1er mai...

Puis, en passant par le village d'Aubas, on rejoint Montignac avec la célèbre grotte de Lascaux et le nouveau site, le Centre international d'art pariétal, ouvert depuis décembre 2016. Ce site est remarquable au plan architectural, ainsi qu'au plan artistique avec la reproduction quasi-intégrale de la grotte d'origine, fermée à la visite depuis 1963 pour la préserver, mais aussi au plan technologique, car chaque visiteur est équipé d'une tablette, véritable compagnon, et la visite se prolonge par des explications importantes sur l'art pariétal.

Après un détour par les terrasses de café du centre-ville de Montignac, on peut soit longer la rive-gauche de la Vézère pour voir le magnifique château de Losse (photo 1) qui surplombe la rivière, soit prendre la rive-droite où se tient l'entrée de ce château et de sa visite. Cet été 2017, le Château propose un salon de thé, le Jardin de la Princesse, une grande chasse au trésor pour découvrir un trésor caché, et la Tour de l’Eperon qui livre enfin son mystère.

A la sortie de Montignac, justement rive-droite en direction des Eyzies, le visiteur passe à deux pas de Saint-Léon-sur-Vézère, village remarquable, et de la Côte de Jor où se trouve Dhagpo, un lieu de référence du bouddhisme tibétain. Une base de canoës est à noter. Un peu plus loin, c'est le camping 5 étoiles Le Paradis aux airs de station balnéaire. La Roque Saint-Christophe, fort et cité troglodytique, arrive ensuite, sur une falaise de 60 mètres de haut, à Peyzac-le-Moustier. Puis, juste après, on trouve l'atelier du potier George Aston, la direction pour Marquay ou Fleurac (où l'on trouve un château privé haut-de-gamme !), et la commune de Tursac où se trouve le château de Marzac, le Préhisto-parc, la Maison Forte de Reignac, et l'abri sous-roche de La Madeleine (paléolithique) qui ne se visite pas.

Puis, à Les-Eyzies-de-Tayac-Sireuil, on peut faire un détour à gauche en direction de Sarlat, puis encore à gauche vers Tamniès pour découvrir le château de Commarque, ou poursuivre dans la vallée de la Vézère qui s'accompagne de falaises plus impressionnantes. On peut y découvrir des merveilles mondiales de l’art pariétal, dont la grotte de Font de Gaume, dernière grotte ornée polychrome ouverte au public (visite virtuelle en ligne), l’Homme de Cro-Magnon dans l'Abri Cro-Magnon, l'Abri de Laugerie-Haute, le gisement de La Ferrassie, le gisement du Moustier, le gisement de La Micoque, la grotte des Combarelles, La grotte de la Mouthe (non ouvert au public), et la célèbre statue L'Homme primitif de Paul Dardé inaugurée en 1931, censée représenter l’homme de Néandertal, et devenue le symbole des Eyzies dans le monde. Toujours aux Eyzies, le PIP (Pôle international de la Préhistoire) propose un très riche musée qui est une référence absolue pour le paléolithique supérieur. On y trouve aussi des bases de canoës et des campings à la ferme (Le Pelou,...). On aurait pu prendre la direction de Périgueux pour découvrir la grotte du Grand Roc mais, au 2e rond point en arrivant aux Eyzies, on prend à gauche en direction de Le Bugue.

La petite route sinueuse limite la vitesse à 50 ou 70 km/heure. A l'entrée de Campagne, on découvre un magnifique château sur la gauche. Le camping Le Val de la Marquise peut être une étape. Puis au carrefour dans le village, il faut prendre à droite en direction de Le Bugue (qui est situé à 4 km avec l'Aquarium du Périgord noir, le Parc du Bournat avec sa journée en famille en 1900, et le Labyrinthe préhistorique), et à la sortie de Campagne, prendre à gauche en direction d'Audrix. Perchée sur la colline, la commune accueille le Gouffre de Proumeyssac (la cathédrale de cristal) qui vient de créer "les premiers vélos watts" afin que les visiteurs participent à leur manière à l'énergie du site, et c'est très ludique. Ensuite, on peut continuer vers Le-Coux-et-Bigaroque, la vallée de la Dordogne et Belvès...

- Mini-enquête Ewanews : Quelles sont vos trois au quatre coups de coeur de la vallée de la Vézère ou du Périgord noir ? Un château, une grotte, un site, un lieu, un restaurant, un lieu de pique-nique, un gîte, une balade pédestre ou à VTT, une activité, un artisan à découvrir,... ? Quelles sont vos préférences et pourquoi ?... Cela peut être quatre sites touristiques ou encore quatre restaurants, peu importe, conseillez les autres lecteurs d'Ewanews.com. Cela peut être un oubli dans la liste ci-dessus ou une autre balade à effectuer en Périgord noir... Envoyez vos préférences à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. : merci beaucoup de votre participation.

- Lascaux : le nouveau centre international d'art pariétal (photo 2 de Jean-Luc Kokel) est, à Montignac, la locomotive touristique de la Dordogne, de la vallée de la Vézère et du Périgord noir. 


D'autres balades sont fortement recommandées (mais nous y reviendrons plus tard) : Monpazier et le château de Biron, ou encore la vallée de la Dordogne via le château des Milandes, le château de Castelnaud, le château de Beynac-et-Cazenac, les Jardins de Marqueyssac, la Roque-Gageac, Domme, et Sarlat...

C'est aussi le château de Hautefort qui vient de recevoir le prix NF Environnement (comme La Roque St Christophe et le gouffre de Proumeyssac). A Hautefort, c'est aussi le musée de la Médecine, et tout près, la Grotte de Tourtoirac (photo)...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat.
Conseil Départemental Dordogne