Montignac - Tourisme: Chasse au fantôme, visite ludique, dans le château de Sauveboeuf - Jeudi, 18 Juillet 2019 11:07
Terrasson - Loisirs/Culture: L'animation estivale cublacoise séduit, chaque mardi - Mardi, 16 Juillet 2019 00:00
Terrasson - Education/Jeunesse: Centre de loisirs de Lestrade : un séjour réussi au Lioran - Mercredi, 17 Juillet 2019 21:50
Terrasson - Loisirs/Culture: La 20e des Chevalets de la Tour à découvrir à Chavagnac - Mercredi, 17 Juillet 2019 20:35
Terrasson - Infos municipales: Le 14 Juillet à Terrasson (en vidéo) - Lundi, 15 Juillet 2019 06:12

En mémoire d’innocents Juifs victimes de la barbarie nazie

PDFImprimerEnvoyer

Hautefort Thenon - Société

(0 votes, moyenne 0 sur 5)

Le lundi 1er avril 2019, le conseil municipal de Hautefort a célébré le 75e anniversaire de la mort de cinq Juifs réfugiés à Hautefort le 1er avril 1944 : Moïse Ulmer né le 27 mars 1880 à Hattstadt, Henri Kaufmann né le 9 février 1887 à Haguenau et Samuel Hess né le 4 avril 1871 à Malsch, des réfugiés Alsaciens arrêtés à l'hospice de Hautefort, fusillés près du village de la Nouaillette à Hautefort. Jacob Jérôme Cahen né le 4 mars 1877 à Metzervisse, a été fusillé à Tourtoirac dans un champ en bordure de la RN 62 ainsi René Kahn né en 1894, domicilié à Hautefort, fusillé dans le cimetière d'Azerat.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Jacqueline Hess-Wegner, petite-fille de Samuel Hess. Sans oublier ce même jour, quatre femmes juives qui avaient aussi été enlevées : Sarah Isaac née Willig, Suzanne Kahn née Loewenstein (épouse de René Kahn), Fanny Loewenstein née Willig, Rose Aline Levy (épouse de Jacob Cahen). Elles furent toutes déportées par le convoi n° 71 à destination d'Auschwitz qui avait quitté Drancy le 13 avril 1944.

Des actes de  barbarie nazie perpétrés par l’unité allemande, la division Brehmer, en assassinant de nombreux innocents en Dordogne du 26 mars au 3 avril 1944... Cette folie se solde par 347 personnes abattues, pour la plupart des Juifs et des Maquisards. Ce même Général a continué ses massacres en Corrèze. À la mi-avril, le Général Brehmer était de retour à Paris, sans être inquiété ou poursuivi pour ses crimes. Une honte !

Le maire d'Hautefort, Yves Moreau, assisté de Jacqueline Hess-Wegner, déposèrent une gerbe de fleurs au pied de la plaque commémorative, située sur le mur d’entrée, dans le cimetière. Le maire, dans son intervention en appel aux enfants de la Patrie, Citoyennes, Citoyens Français, de se souvenir que notre plus belle richesse est de vivre dans une Europe en Paix depuis 70 ans. Il est important de protéger l’Union Européenne. C’est la raison pour laquelle, la municipalité n'oublie pas cette date.

- Photo : À la droite du maire de Hautefort, la petite-fille de Samuel Hess

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne